Mise en place d'un Drive

classic Classique list Liste threaded Arborescence
4 messages Options
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Mise en place d'un Drive

moccam
Administrateur
Bonjour à tous,
 
je sors un peu de mon rôle de développeur de Waterbear et endosse quelques instants celui de bibliothécaire en BDP.
 
Je vois passer des messages sur la mise en place d’un drive avec le module de planification des RDV de Bokeh. Ce module a été développé récemment par AFI et installé suite à la mise à jour de Septembre, mais il est assez récent et n’a pas été testé dans l’environnement du serveur mutualisé de Waterbear qui est très différent de celui des clients AFI ou Biblibre. Il est arrivé assez fréquemment par le passé que ces différences entrainent des problèmes et nécessitent des correctifs. Je vais essayer de regarder ça dans les jours à venir, mais ça va me prendre du temps.
 
EN REVANCHE, ce que je peux vous dire – suite aux retours que nous ont faits les bibliothèques de Loire-Atlantique qui ont mis en place un service de Drive – c’est que la mise en place d’une planification des rendez-vous est généralement une mauvaise idée pour les petites bibliothèques ce qui est le cas de la plupart des sites utilisant Waterbear (elles peut être utile pour les grosses bibliothèques qui ont beaucoup de trafic). Je vous renvoie à ce fil de discussion sur notre forum : http://bibs44.2374065.n4.nabble.com/bibs44-retour-d-experience-td1733.html
 
La seule utilité de gérer des rendez-vous est d’éviter que trop de personnes n’arrivent en même temps pour récupérer leurs réservations (ce qui peut entrainer de l’attente et un risque de promiscuité entre les usagers). Mais récupérer les documents réservés est extrêmement rapide (moins d’une minute si les documents ont déjà été prêtés). Donc, à moins que vous ayez énormément de lecteurs, il y a très peu de risques d’engorgement. Vous pouvez vous contenter de demander aux lecteurs de venir chercher leurs réservations durant des plages horaires définies : pas besoin de prendre un RDV. Cela peut donc se gérer avec les outils standards de Waterbear et Bokeh.
 
> Au niveau de Waterbear, vous devez juste autoriser la réservation des documents en rayon (administration >> transit >> réservation des docs disponibles)
   Il peut être utile également d’augmenter les quotas de prêts / réservations et la durée du prêt
   Vous pouvez aussi paramétrer le texte qui apparait dans le mail de réservation avant et après la liste des ouvrages (mais ça se fait dans le registre) :
   profiles/defaut/plugins/plugins/transactions/resas/messages_resas/standard/parametres/bloc_apres
   profiles/defaut/plugins/plugins/transactions/resas/messages_resas/standard/parametres/bloc_avant
 
> Les lecteurs réservent les documents dans Bokeh (ils peuvent aussi le faire par téléphone ou mail généralement)
 
> Dans Waterbear vous éditez régulièrement le listing des documents à aller chercher en rayon (depuis la page d’accueil >> traitements >> réservations à récupérer en rayon)
 
> Une fois les documents en main, vous les passez en retour (pour activer la réservation)
 
> A la fin de la journée (ou plus souvent si vous le souhaitez), pensez à éditer les lettres/mails de réservations pour que vos lecteurs soient avertis que leur réservation est disponible (depuis la page d’accueil >> traitements >> lettres de réservation)
   Attention : les mails partent “sans laisser de trace”. Ne s’affichent à l’écran que les courriers des lecteurs qui n’ont pas de mail
   Alternativement, vous pouvez prévenir vos lecteurs par téléphone, mail ou simplement leur indiquer un délai (par ex. une semaine) entre le moment où ils font la réservation et le moment où ils pourront venir chercher les documents
 
> Une fois les lecteurs avertis que la réservation est disponible, vous pouvez prêter les documents sur leur carte, les regrouper par lecteur ou famille (dans un sac par exemple) qui seront classés par nom de famille ou n° de carte pour être trouvé plus facilement.
 
> Les lecteurs viennent à la bibliothèque durant les horaires d’ouverture (qui peuvent être adaptés par rapport à ce qui se fait d’habitude). Vous aménagez la bibliothèque en forme de sas pour empêcher les lecteurs d’accéder aux collections. Ils vous donnent leur nom et vous leur donnez leur sac : c’est très rapide, aucun contact, aucune manipulation informatique.
 
Je vous renvoie au document que nous avions réalisé sur la mise en place d’un service de drive : https://bdla.loire-atlantique.fr/images/DOC_SITE/boite_a_outils/deconfinement/drive.docx
Les protocoles ont un peu changé depuis, mais l’essentiel y est.
 
bien cordialement,
 
Quentin Chevillon
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Mise en place d'un Drive

Isa Bibli Neffes
Merci Quentin, ces explications sont très claires. 

Isabelle SOLER, déléguée à la communication
Pour l'équipe de bénévoles
Bibliothèque de Neffes
Le Village
05000 Neffes
[hidden email]
https://biblioneffes.wixsite.com/biblioneffes

Le mer. 4 nov. 2020 à 23:04, moccam <[hidden email]> a écrit :
Bonjour à tous,
 
je sors un peu de mon rôle de développeur de Waterbear et endosse quelques instants celui de bibliothécaire en BDP.
 
Je vois passer des messages sur la mise en place d’un drive avec le module de planification des RDV de Bokeh. Ce module a été développé récemment par AFI et installé suite à la mise à jour de Septembre, mais il est assez récent et n’a pas été testé dans l’environnement du serveur mutualisé de Waterbear qui est très différent de celui des clients AFI ou Biblibre. Il est arrivé assez fréquemment par le passé que ces différences entrainent des problèmes et nécessitent des correctifs. Je vais essayer de regarder ça dans les jours à venir, mais ça va me prendre du temps.
 
EN REVANCHE, ce que je peux vous dire – suite aux retours que nous ont faits les bibliothèques de Loire-Atlantique qui ont mis en place un service de Drive – c’est que la mise en place d’une planification des rendez-vous est généralement une mauvaise idée pour les petites bibliothèques ce qui est le cas de la plupart des sites utilisant Waterbear (elles peut être utile pour les grosses bibliothèques qui ont beaucoup de trafic). Je vous renvoie à ce fil de discussion sur notre forum : http://bibs44.2374065.n4.nabble.com/bibs44-retour-d-experience-td1733.html
 
La seule utilité de gérer des rendez-vous est d’éviter que trop de personnes n’arrivent en même temps pour récupérer leurs réservations (ce qui peut entrainer de l’attente et un risque de promiscuité entre les usagers). Mais récupérer les documents réservés est extrêmement rapide (moins d’une minute si les documents ont déjà été prêtés). Donc, à moins que vous ayez énormément de lecteurs, il y a très peu de risques d’engorgement. Vous pouvez vous contenter de demander aux lecteurs de venir chercher leurs réservations durant des plages horaires définies : pas besoin de prendre un RDV. Cela peut donc se gérer avec les outils standards de Waterbear et Bokeh.
 
> Au niveau de Waterbear, vous devez juste autoriser la réservation des documents en rayon (administration >> transit >> réservation des docs disponibles)
   Il peut être utile également d’augmenter les quotas de prêts / réservations et la durée du prêt
   Vous pouvez aussi paramétrer le texte qui apparait dans le mail de réservation avant et après la liste des ouvrages (mais ça se fait dans le registre) :
   profiles/defaut/plugins/plugins/transactions/resas/messages_resas/standard/parametres/bloc_apres
   profiles/defaut/plugins/plugins/transactions/resas/messages_resas/standard/parametres/bloc_avant
 
> Les lecteurs réservent les documents dans Bokeh (ils peuvent aussi le faire par téléphone ou mail généralement)
 
> Dans Waterbear vous éditez régulièrement le listing des documents à aller chercher en rayon (depuis la page d’accueil >> traitements >> réservations à récupérer en rayon)
 
> Une fois les documents en main, vous les passez en retour (pour activer la réservation)
 
> A la fin de la journée (ou plus souvent si vous le souhaitez), pensez à éditer les lettres/mails de réservations pour que vos lecteurs soient avertis que leur réservation est disponible (depuis la page d’accueil >> traitements >> lettres de réservation)
   Attention : les mails partent “sans laisser de trace”. Ne s’affichent à l’écran que les courriers des lecteurs qui n’ont pas de mail
   Alternativement, vous pouvez prévenir vos lecteurs par téléphone, mail ou simplement leur indiquer un délai (par ex. une semaine) entre le moment où ils font la réservation et le moment où ils pourront venir chercher les documents
 
> Une fois les lecteurs avertis que la réservation est disponible, vous pouvez prêter les documents sur leur carte, les regrouper par lecteur ou famille (dans un sac par exemple) qui seront classés par nom de famille ou n° de carte pour être trouvé plus facilement.
 
> Les lecteurs viennent à la bibliothèque durant les horaires d’ouverture (qui peuvent être adaptés par rapport à ce qui se fait d’habitude). Vous aménagez la bibliothèque en forme de sas pour empêcher les lecteurs d’accéder aux collections. Ils vous donnent leur nom et vous leur donnez leur sac : c’est très rapide, aucun contact, aucune manipulation informatique.
 
Je vous renvoie au document que nous avions réalisé sur la mise en place d’un service de drive : https://bdla.loire-atlantique.fr/images/DOC_SITE/boite_a_outils/deconfinement/drive.docx
Les protocoles ont un peu changé depuis, mais l’essentiel y est.
 
bien cordialement,
 
Quentin Chevillon
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Mise en place d'un Drive

BDP 23
En réponse à ce message posté par moccam

Merci beaucoup Quentin pour ce mail.

 

https://cg23.net/datas/logos/signature18/Logo-La-Creuse.png

Marie-Pierre PARANTON
Adjointe au directeur
Direction de la lecture Publique - BDC
Pôle Stratégies Territoriales

Rue des Lilas BP 286 23006 GUERET Cedex
Tel: 05 44 30 26 02 -
[hidden email]

www.creuse.fr

www.creuse.fr

Facebook du Conseil Départemental de la Creuse

departementcreuse

Twitter

@Departement_23

« ENSEMBLE ADOPTONS DES GESTES RESPONSABLES » N'IMPRIMEZ CE MAIL QUE SI NÉCESSAIRE

www.creuse.fr

De : [hidden email] [mailto:[hidden email]] De la part de moccam
Envoyé : mercredi 4 novembre 2020 23:04
À : [hidden email]
Objet : [Waterbear] Mise en place d'un Drive

 

Bonjour à tous,

 

je sors un peu de mon rôle de développeur de Waterbear et endosse quelques instants celui de bibliothécaire en BDP.

 

Je vois passer des messages sur la mise en place d’un drive avec le module de planification des RDV de Bokeh. Ce module a été développé récemment par AFI et installé suite à la mise à jour de Septembre, mais il est assez récent et n’a pas été testé dans l’environnement du serveur mutualisé de Waterbear qui est très différent de celui des clients AFI ou Biblibre. Il est arrivé assez fréquemment par le passé que ces différences entrainent des problèmes et nécessitent des correctifs. Je vais essayer de regarder ça dans les jours à venir, mais ça va me prendre du temps.

 

EN REVANCHE, ce que je peux vous dire – suite aux retours que nous ont faits les bibliothèques de Loire-Atlantique qui ont mis en place un service de Drive – c’est que la mise en place d’une planification des rendez-vous est généralement une mauvaise idée pour les petites bibliothèques ce qui est le cas de la plupart des sites utilisant Waterbear (elles peut être utile pour les grosses bibliothèques qui ont beaucoup de trafic). Je vous renvoie à ce fil de discussion sur notre forum : http://bibs44.2374065.n4.nabble.com/bibs44-retour-d-experience-td1733.html

 

La seule utilité de gérer des rendez-vous est d’éviter que trop de personnes n’arrivent en même temps pour récupérer leurs réservations (ce qui peut entrainer de l’attente et un risque de promiscuité entre les usagers). Mais récupérer les documents réservés est extrêmement rapide (moins d’une minute si les documents ont déjà été prêtés). Donc, à moins que vous ayez énormément de lecteurs, il y a très peu de risques d’engorgement. Vous pouvez vous contenter de demander aux lecteurs de venir chercher leurs réservations durant des plages horaires définies : pas besoin de prendre un RDV. Cela peut donc se gérer avec les outils standards de Waterbear et Bokeh.

 

> Au niveau de Waterbear, vous devez juste autoriser la réservation des documents en rayon (administration >> transit >> réservation des docs disponibles)

   Il peut être utile également d’augmenter les quotas de prêts / réservations et la durée du prêt

   Vous pouvez aussi paramétrer le texte qui apparait dans le mail de réservation avant et après la liste des ouvrages (mais ça se fait dans le registre) :

   profiles/defaut/plugins/plugins/transactions/resas/messages_resas/standard/parametres/bloc_apres

   profiles/defaut/plugins/plugins/transactions/resas/messages_resas/standard/parametres/bloc_avant

 

> Les lecteurs réservent les documents dans Bokeh (ils peuvent aussi le faire par téléphone ou mail généralement)

 

> Dans Waterbear vous éditez régulièrement le listing des documents à aller chercher en rayon (depuis la page d’accueil >> traitements >> réservations à récupérer en rayon)

 

> Une fois les documents en main, vous les passez en retour (pour activer la réservation)

 

> A la fin de la journée (ou plus souvent si vous le souhaitez), pensez à éditer les lettres/mails de réservations pour que vos lecteurs soient avertis que leur réservation est disponible (depuis la page d’accueil >> traitements >> lettres de réservation)

   Attention : les mails partent “sans laisser de trace”. Ne s’affichent à l’écran que les courriers des lecteurs qui n’ont pas de mail

   Alternativement, vous pouvez prévenir vos lecteurs par téléphone, mail ou simplement leur indiquer un délai (par ex. une semaine) entre le moment où ils font la réservation et le moment où ils pourront venir chercher les documents

 

> Une fois les lecteurs avertis que la réservation est disponible, vous pouvez prêter les documents sur leur carte, les regrouper par lecteur ou famille (dans un sac par exemple) qui seront classés par nom de famille ou n° de carte pour être trouvé plus facilement.

 

> Les lecteurs viennent à la bibliothèque durant les horaires d’ouverture (qui peuvent être adaptés par rapport à ce qui se fait d’habitude). Vous aménagez la bibliothèque en forme de sas pour empêcher les lecteurs d’accéder aux collections. Ils vous donnent leur nom et vous leur donnez leur sac : c’est très rapide, aucun contact, aucune manipulation informatique.

 

Je vous renvoie au document que nous avions réalisé sur la mise en place d’un service de drive : https://bdla.loire-atlantique.fr/images/DOC_SITE/boite_a_outils/deconfinement/drive.docx

Les protocoles ont un peu changé depuis, mais l’essentiel y est.

 

bien cordialement,

 

Quentin Chevillon

Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Mise en place d'un Drive

Quentin BONVALLET-DAMOISEAU
En réponse à ce message posté par moccam
Bonjour à toutes et à tous,

En effet, le module Drive a un peu un effet gadget dans le cas de nos petites bibliothèques. Je sais que chez moi, par exemple, j'ai la possibilité de créer un sens de circulation où les entrées ne croisent pas du tout les sorties. Ainsi, même s'il y a deux personnes en même temps, elles peuvent attendre et retirer leurs résas sans se croiser. C'est peut-être pas le cas de tout le monde ceci-dit.

Bref, en tout cas, merci pour ces réponses !

Quentin BONVALLET-DAMOISEAU


El mié., 4 nov. 2020 a las 23:04, moccam (<[hidden email]>) escribió:
Bonjour à tous,
 
je sors un peu de mon rôle de développeur de Waterbear et endosse quelques instants celui de bibliothécaire en BDP.
 
Je vois passer des messages sur la mise en place d’un drive avec le module de planification des RDV de Bokeh. Ce module a été développé récemment par AFI et installé suite à la mise à jour de Septembre, mais il est assez récent et n’a pas été testé dans l’environnement du serveur mutualisé de Waterbear qui est très différent de celui des clients AFI ou Biblibre. Il est arrivé assez fréquemment par le passé que ces différences entrainent des problèmes et nécessitent des correctifs. Je vais essayer de regarder ça dans les jours à venir, mais ça va me prendre du temps.
 
EN REVANCHE, ce que je peux vous dire – suite aux retours que nous ont faits les bibliothèques de Loire-Atlantique qui ont mis en place un service de Drive – c’est que la mise en place d’une planification des rendez-vous est généralement une mauvaise idée pour les petites bibliothèques ce qui est le cas de la plupart des sites utilisant Waterbear (elles peut être utile pour les grosses bibliothèques qui ont beaucoup de trafic). Je vous renvoie à ce fil de discussion sur notre forum : http://bibs44.2374065.n4.nabble.com/bibs44-retour-d-experience-td1733.html
 
La seule utilité de gérer des rendez-vous est d’éviter que trop de personnes n’arrivent en même temps pour récupérer leurs réservations (ce qui peut entrainer de l’attente et un risque de promiscuité entre les usagers). Mais récupérer les documents réservés est extrêmement rapide (moins d’une minute si les documents ont déjà été prêtés). Donc, à moins que vous ayez énormément de lecteurs, il y a très peu de risques d’engorgement. Vous pouvez vous contenter de demander aux lecteurs de venir chercher leurs réservations durant des plages horaires définies : pas besoin de prendre un RDV. Cela peut donc se gérer avec les outils standards de Waterbear et Bokeh.
 
> Au niveau de Waterbear, vous devez juste autoriser la réservation des documents en rayon (administration >> transit >> réservation des docs disponibles)
   Il peut être utile également d’augmenter les quotas de prêts / réservations et la durée du prêt
   Vous pouvez aussi paramétrer le texte qui apparait dans le mail de réservation avant et après la liste des ouvrages (mais ça se fait dans le registre) :
   profiles/defaut/plugins/plugins/transactions/resas/messages_resas/standard/parametres/bloc_apres
   profiles/defaut/plugins/plugins/transactions/resas/messages_resas/standard/parametres/bloc_avant
 
> Les lecteurs réservent les documents dans Bokeh (ils peuvent aussi le faire par téléphone ou mail généralement)
 
> Dans Waterbear vous éditez régulièrement le listing des documents à aller chercher en rayon (depuis la page d’accueil >> traitements >> réservations à récupérer en rayon)
 
> Une fois les documents en main, vous les passez en retour (pour activer la réservation)
 
> A la fin de la journée (ou plus souvent si vous le souhaitez), pensez à éditer les lettres/mails de réservations pour que vos lecteurs soient avertis que leur réservation est disponible (depuis la page d’accueil >> traitements >> lettres de réservation)
   Attention : les mails partent “sans laisser de trace”. Ne s’affichent à l’écran que les courriers des lecteurs qui n’ont pas de mail
   Alternativement, vous pouvez prévenir vos lecteurs par téléphone, mail ou simplement leur indiquer un délai (par ex. une semaine) entre le moment où ils font la réservation et le moment où ils pourront venir chercher les documents
 
> Une fois les lecteurs avertis que la réservation est disponible, vous pouvez prêter les documents sur leur carte, les regrouper par lecteur ou famille (dans un sac par exemple) qui seront classés par nom de famille ou n° de carte pour être trouvé plus facilement.
 
> Les lecteurs viennent à la bibliothèque durant les horaires d’ouverture (qui peuvent être adaptés par rapport à ce qui se fait d’habitude). Vous aménagez la bibliothèque en forme de sas pour empêcher les lecteurs d’accéder aux collections. Ils vous donnent leur nom et vous leur donnez leur sac : c’est très rapide, aucun contact, aucune manipulation informatique.
 
Je vous renvoie au document que nous avions réalisé sur la mise en place d’un service de drive : https://bdla.loire-atlantique.fr/images/DOC_SITE/boite_a_outils/deconfinement/drive.docx
Les protocoles ont un peu changé depuis, mais l’essentiel y est.
 
bien cordialement,
 
Quentin Chevillon